Published on avril 15th, 2017 | by Bulladmin

[Critique] Green Blood


Titre : Green Blood
Auteur : KAKIZAKI Masasumi
Éditeur : Ki-oon
Genre : Shonen – Action / Fantastique
Etat de la série : Terminée
Nombre de volumes sortis : 5
Nombre de volumes total : 5
Date de la première parution : 04/07/2013
Prix : 7,65  euros
Anime existant : Non
Pour public averti

Attention, ça va gicler….


 Histoire


À Manhattan à la fin du XIXe siècle, misère, criminalité et prostitution ravagent le quartier de Five Points, immense ghetto où échouent tous les laissés-pour-compte du rêve américain. La pègre, qui a corrompu les autorités, y fait régner sa loi. Au sein de la marée d’immigrants qui transitent par New York jour après jour, le jeune Luke Burns s’efforce de rester honnête et joue les dockers pour survivre. Il sait, comme tout le monde, que le clan mafieux le plus dangereux de la ville, les Grave Diggers, s’appuie sur des assassins impitoyables pour asseoir son autorité. Mais ce qu’il ignore, c’est que le plus célèbre et le plus redoutable d’entre eux, le Grim Reaper, n’est autre que son frère aîné, Brad…


 Extrait !



 Critique Flash !


[La critique se base sur les 5 tomes]

Dessinateur hors norme s’il en est, KAKIZAKI sait aussi nous proposer des scénarios aux thèmes rarement abordés. Avec Green Blood, c’est un retour brutal au temps de la prohibition Américaine. Un univers particulièrement sombre, qui sublime le talent de l’auteur.
Cette histoire courte en 5 volumes seulement, conviendra parfaitement à tous ceux qui veulent un récit intense, à prix réduit.

 

fort2 by .

Indiscutablement un des mangas les plus beaux que j’ai pu voir. C’est d’une richesse incroyable, aussi bien sur les personnages, que les arrières plans, ou encore les vêtements. C’est contrasté, et tous les effets ( pluie, plis de vêtement, sang etc…) sont d’un réalisme saisissant ! On en prend plein les yeux… Et il faut voir le rendu de Grim Reaper, à tomber par terre.

La prohibition aux Etats-Unis est toujours une période fascinante. On retrouve certains lieux connu, comme le très célèbre Five Points, qui sera d’ailleurs le lieu principal de l’histoire.

Peu de personnages, ce qui est un choix judicieux vis à vis du nombre limité de volumes. On restera principalement centré sur Brad et Luke tout au long de l’histoire.

 C’est complet. Le cinquième et dernier volume clôt l’histoire d’une fort belle manière.

La violence ne fait pas dans la demi mesure, ce qui permet de ne pas trop infantiliser le manga.

KAKIZAKI, déjà auteur de Hideout ou encore du très célèbre Rainbow, signe ici un manga d’une qualité surprenante, dans un univers aussi terrifiant que fascinant. Ça se lit tout seul, c’est passionnant de bout en bout, et on fait très rapidement l’impasse sur les quelques défauts du manga…

 

faibles by .

Une histoire de vengeance dépourvu de toute originalité. Il y a bien quelques petits détours dans le scénario pour lui donner une certaine consistance, mais principalement oui, l’idée, c’est la vengeance.

 Brad et Luke Burns sont quand même très, très clichés. La double identité de Brad permet toutefois d’atténuer ce sentiment de clichés ambulants.

Un potentiel de relecture assez faible.

Dans un autre manga, ces points faibles auraient pu être rédhibitoires. Cela dit, ce manque d’inventivité sur le scénario et les personnages, est contrebalancé par l’originalité du lieu et de la période de narration. L’ensemble est donc assez homogène, et on fait rapidement l’impasse sur ces quelques faiblesses, pour profiter de cet univers rarement abordé.

 


 Faut-il l’acheter ? 


Si j’ai clairement apprécié la lecture de Green Blood qui possède de nombreuses qualités incontestables, je dois lui reconnaître un potentiel de relecture assez faible, la faute à un scénario trop simple qui n’autorise pas l’interprétation, et un nombre de tome réduit. 
Du coup je vous le recommande plus en occasion si vous en avez la possibilité. Si non, en neuf, vous ne le regretterez pas non plus !

 

achat_occaz_emprunt by .

 

[Critique] Green Blood Bulladmin

Critique - Green Blood

Dessin - 96%
Scénario - 82%
Personnages - 80%
Edition - 92%

Conclusion : Carton plein pour Green Blood, qui est une véritable réussite ! A lire, et a posséder !

88%

Génial


User Rating: 0 (0 votes)


About the Author

Amateur et acheteur compulsif de mangas, BDs, comics, et plus globalement, de tout ce qui peut se lire.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑